Créer un site gratuitement Close

Les conséquences de la pollution de l’air sur la santé

Qu’est ce qui produit la pollution de l'air ?

La pollution atmosphérique peut être produite par:

-les fumées industrielles (les usines par exemple)  
-les combustions assurant les chauffages domestiques et urbains
-Les gaz d'échappement des automobiles et de tous les moteurs
-Le brûlage des déchets en dehors des installations prévues à cet effet

Ces différentes sources de pollution envoient dans l'atmosphère des poussières et des gaz plus ou moins dangereux comme de l’oxyde de carbone qui est un gaz inodore.

Qui est concerné par la pollution ?

 

La pollution peut affecter les personnes adultes bien portantes respirant chaque jour de l’air pollué. C’est surtout le cas quand ces personnes y sont très exposées comme les agents de la circulation par exemple. C’est aussi le cas pour les personnes fumeurs ou les sportifs qui pratiquent une activité sportive intense comme le jogging ou le vélo à proximité des voies de circulation.
Les niveaux de pollutions varient chaque jour. Les conditions météorologiques peuvent augmenter ce niveau de pollution créant ce qu’on appelle des « pics ».

Mais il n’y a pas que les hommes qui sont touchés par la pollution de l’air. En effet, les végétaux et les animaux subissent également des effets dus à la pollution. Les polluants tels que les désherbants, fongicides ou insecticides affectent directement ou indirectement les plantes et à cause de cela, il y a une régression voire une disparition d'espèces pollinisatrices comme, par exemple, les abeilles. Quant aux animaux, ils respirent également de l’air pollué.

Cependant, chaque jour, 5 500 enfants meurent de maladies à cause de leur consommation en eau et aliments pollués. De plus, 40% des maladies liées à l’environnement touchent les enfants de moins de cinq ans.

 

Y a t-il plusieurs types de pollution ?

Hélas oui, l’air est pollué par différents types de pollutions que nous pouvons classé en 2 parties :

-une pollution dite primaire : elle est émise directement dans l’atmosphère, et elle est constituée à partir de fioul et de charbon. Elle est aussi constituée d’une pollution constituée par les oxydes d’azotes, des moteurs et des industries, et enfin d’une pollution par les hydrocarbures, les poussières et les métaux.

-une pollution dite secondaire : c’est une pollution photochimique qui résulte d’une réaction du dioxyde d’azote, du monoxyde de carbone qui est très nocif, et des composés volatils crées à cause des activités de l’homme.

Ainsi, nous avons établi des règles, des normes que nous devons respecter, et qui sont réglementaires… Nous devons d’abord réduire les flux, de nos polluants rejetés et émis dans l’atmosphère, en surveillant et règlementant nos usages industriels, produits en grandes quantités. Nous devons également rendre une obligation de faire des contrôles anti-pollution des véhicules, réglementé par le code de la route. Nous devons aussi surveiller les rejets domestiques.

En quoi la pollution nuit-elle à notre santé ?

 

L’air est indispensable pour la survie de l’homme, mais il peut avoir des effets nocifs si sa qualité est mauvaise. La pollution constitue un danger immédiat pour la santé, mais a également un effet qui s’amplifie au fil des années.
La pollution atmosphérique peut être à l’origine de symptômes tels que la toux, gène respiratoire, les maux de gorge ou encore l’irritation des yeux.
Elle peut également déclencher des crises d’asthme chez les asthmatiques ou diminuer les capacités respiratoires chez l’enfant.

Les maladies dues à la pollution sont donc : l’asthme, les allergies, les maladies cardio-vasculaires et plus gravement les cancers du poumon et bien d'autre moins dangereuses comme les maux de tête, les vertiges etc.


Une solution pourrait être d’utiliser des masques anti-pollution car les masques contrôlés par les organismes de normalisation sont en mesure de nous protégé. Tandis que les masques non contrôlés, ceux que l’on peut trouver dans le commerce, peuvent apportés une protection mais son efficacité n’est pas assurée.

 


Voici l’image d’un masque contrôlé par les organismes de normalisation :

( cliquez sur l'image pour l'agrandir  )

Que peut-on faire pour réduire les niveaux de pollution ?

Pour réduire les niveaux de pollution, des gestes individuels peuvent contribuer à la réduction de pollution. Par exemple :
-nous pouvons acheter des voitures moins polluantes
-ne pas laissez le moteur de la voiture tourner
-limiter sa vitesse pour moins polluer
Nous pouvons également prendre les transports en commun, circulé à vélo ou encore nous déplacer à pied.

 

Conclusion :

En résumé, la pollution de l'air est très nocif pour l'homme mais également pour les animaux et également les végétaux. Cette pollution peut créée des maladies plus ou moins grave à l'homme mais hélas cette pollution de l'air peut tuer. Nous sommes donc tous concernés par la pollution de l'air mais cependant, grâce à des gestes simples nous pouvons réduire les niveaux de pollution.

 

 

Veuillez cliquez : Les conséquences économiques de la pollution de l’air

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site